Lions Club Grenoble Vercors

Lions Club Grenoble Vercors

Voeux du Président

13/01/2014 Discours du Président

Bonsoir, cher amis, quel plaisir de vous voir ce soir, cela me manquait

 

Une pensée pour mon épouse qui ne peut pas être des nôtres ce soir, car demain notre ainé passe son brevet blanc, et comme vous le savez, elle élève nos quatres merveilleux enfants qui est comme chacun  sait, un travail à plein temps.

 

Pour cette nouvelle année je vous souhaite à tous et à toutes une excellente, et heureuse  année  2014, que le bonheur et la joie inondent, vos cœurs, vos familles et vos maisons.

 

vous connaissez ma fierté d'être LIONS et ma fierté d' appartenance à notre club Grenoble Vercors,  je suis heureux ce soir de vous présenter un  duplicata de notre charte qui à été perdue et qui nous à été envoyé par Oak Brook.

 

j'aimerais que cette charte soit remplie et signée par nos membres fondateurs et qu'elle se transmette de présidence en présidence.

 

Je voudrais remercier Philippe Bloch journaliste, chroniqueur et fondateur de Colombus Café, qui m'a inspirer pour réaliser ce discours et à qui j'ai emprunté les passages de son dernier livre.

 

Nous avons finit 2013 par une belle et GRANDE conférence de jacques Barthelemy intitulée  le bonheur,

 

je voudrais que 2014 soit une année de Bonheur,  et que les valeurs qui nous unissent, nous poussent à réaliser de GRANDS projets à l'heure ou tous les français pensent "PETIT"

 

En effet

Le matin le Français prends un PETIT Déjeuner.

Il fait un PETIT bisous à son épouse avant de partir au travail.

Il prend un PETIT café avec ces collègues, qui sont aux PETITS soins pour lui.

Après avoir grillé une PETITE cigarette il passe aux choses sérieuses.

A midi pour calmer son PETIT creux, Il s'offre une PETITE bouffe dans un PETIT resto qui fait des PETITS plats aux PETITS oignons, accompagné d'un PETIT vins de pays.

L'après midi commence avec une réunion en PETIT comité, avec son PETIT chef. 

En croisant un collègue dans les couloirs, il l'invite à envoyer un PETIT mail, ou de lui laisser un PETIT message afin de ne pas oublier d'assister à la prochaine réunion.

Le soir sur le chemin de la maison il s'octroie une PETITE pause shopping, dans un magasin qui pratique des PETITS prix, seul moyen de faire quelques économies afin qu'il puisse s'offrir de GRANDES vacances.

 

Cher amis ne serait il pas plus excitant et plus motivant de pensez GRAND ?

 

De donner de l'ambition à nos rêves,

Du souffle à nos projets, quitte à prendre plus de risques.

N'aurions nous pas plus plaisir à accomplir de grandes choses plutôt que d'accomplir une succession de tâches insignifiantes ?

 

Aspirons à devenir le roi de notre quartier et nous échouerons à coup sur.

Rêvons de dominer le monde et nous réussirons, une réussite à notre mesure qu'elle quelle soit.

 

Sa taille n'aura plus d'importance, mais nous serons allez plus loin que ceux qui manquent de volonté et se contentent de PETITS objectifs.

 

Cher amis

 

Nous allons ensemble pour cette dernière ligne droite,

faire de GRANDES choses.

 

Un GRAND recrutement, avec de nouvelles méthodes.

 

Un GRAND concert avec une implication de tous les LIONS.

 

Un GRAND Jumelage avec nos amis Allemands.

 

Une GRANDE coupe de l'amitié, avec la participation de tous.

 

Mais faisons aussi Une GRANDE  preuve de reconnaissance, vis a vis de nos LIONS, qui par leur assiduité et de leur engagement font que notre mouvement existe encore, et décernons la récompense qu'ils méritent par l'obtention de chevrons.

 

45ANS de LIONISME :

Pour André Barassi,  Roger Huet et François Benezech

 

35 ANS de LIONISME :

Pour  Raymond Montoya

 

30 ANS de LIONISME :

Pour Gérard Bettou, et Pierre René Servettaz

 

25 ANS de LIONISME :

Pour Laurent Dazzi et Franck Chapus

 

20 ANS de LIONISME :

Pour Dominique Cheval et Alain Lutgen

 

15 ANS de LIONISME :

Pour Gilles Dumolard et Jean Luc Carthonet

 

Mes Amis

 

Afin de réussir, ne cédons pas aux chants des  sirènes des pessimistes.

Abandonnons le POURQUOI du pessimiste figé, et adoptons le COMMENT de l'optimiste actif.

 

Celui qui ne renonce jamais parce que c'est difficile ou compliqué, et qui ne s'arrête pas tant qu'il na pas trouver le moyen d'atteindre son but.

 

Winners nevers quit, quitters nerver win

 

Les gagnants n'abandonnent jamais, ceux qui abandonnent ne gagne jamais

nous disent les américains

 

Arrêtons de dire

"Le problème c'est que"  et remplaçons ces mots par    "La solution c'est "

 

Aux pessimistes qui me disent

"Ca ne marchera jamais"

Je répondrais que les limites sont une invention de l'homme, et de citer Audiard : un con qui marche va plus loin que deux intellectuels assis

 

A ceux qui me disent

"C'était mieux avant"

Je leur dirais que l'avenir m'intéresse car c'est là où j'ai l'intention de passer le reste de ma vie "Woody Allen"

 

A ceux qui me disent

"On a toujours fait comme ça"

j'opposerais une phrase de "Jacques Séguéla"

En regardant passer les trains de la modernité, nous laissons s'enfuir notre destin.

 

Rien ne se fait sans un peu d'enthousiasme écrivait "voltaire"  

 

Remplaçons

Le mot souffrance par plaisir,

Le mot honte par fierté,

Le mot démission par projet,

Le mot jalousie par travail,

Le mot inquiétude par espoir

Le mot tristesse par bonheur

 

Nul ne peu vivre sans perspectives, ni se lever sans un horizon à atteindre,

 

Tout ira mieux à la minute ou chacun de nous se mettra à rêver GRAND, à faire des projets et à croire en son destin.

 

 Alors le LIONISME méritera durablement son statut de 1er ONG mondiale.

 

Mes amis L'avenir nous tend les bras et comme disait  Churchill, l'histoire nous sera favorable car nous avons l'intention de l'écrire.

 

Merci mes amis,  je vous remercie, et  vous souhaite une agréable soirée.

 

 

Accueil   

Dernière mise à jour le 27/01/2014    17:40



27/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres